L’extension: la maçonnerie

  • Jour 1:

SAM_7733 mini j 1

Avec Lionel le maçon, nous (Nicolas, Benoît, Chantal) avons commencé par remplir les tranchées, avec un béton cyclopéen:

SAM_7729 mini j 1

beaucoup de cailloux, et un mortier de sable et de graviers.SAM_7736 miniSAM_7734 miniSAM_7739 mini

La bétonnière tourne, les brouettes de mortiers remplissent les tranchées, les tas de cailloux posés ça et là disparaissent, Lionel nivelle le terrain,

SAM_7738 mni j 1

et au bout d’une journée de travail à 4, le terrain est aplani, les traces des fondations sont plus nettes.
SAM_7750 mini j 1

Après avoir pris les dimensions précises de la construction, on prépare le ferraillage.

Pour finir, baignade au lac.

  • Jour 2:

On reprend les mêmes plus Jérôme et on recommence la valse des brouettes.SAM_7759 mini j 2

Il faut faire une longrine, par dessus le béton cyclopéen, on rajoute 7 cm environ de mortier.

SAM_7758 mini

,dans lequel sont prises les ferrailles

la surface est lissée à la règle et au niveau.

Benoît et Jérôme reprennent les mesures pour positionner les murs a angle droit, on met en pratique le « théorème de  Pythagore ». (3/4/5)

SAM_7763 mini

A partir des plans, on positionne les ferrailles, aux endroits ou il y aura un poteau bois. je vous rappelle que l’extension est une construction en bois.

SAM_7766 mini j 2

On procède de la même manière pour les poteaux intermédiaires.

SAM_7768 mini j 2SAM_7769 mini

Fin de la journée, Edwin vient de nous livrer le bois, on papote, avant d’aller se jeter dans le lac pour se rafraîchir.

  • Jour 3 : Lionel, Benoît, Nicolas, Chantal et Jérôme

La livraison des parpaings à lieu dés le matin, nous les entassons au milieu du chantier.Nous allons monter des murs de soutènement, qui seront en parti enterrés, sur lesquels viendront prendre appui les poteaux bois de la construction de l’extension.SAM_7771 mini j 3SAM_7772 mini j 3

Lionel met une couche de ciment, positionne les blocs des extrémités et des poteaux, et les met d’aplomb.

SAM_7773 mini j 3

C’est là que l’on se rend compte que la conception de la maison n’a pas été faite par un maçon, la distance entre les poteaux ne tiens pas compte des longueurs des parpaings! Lionel a un peu râlé, mais comme il n’en est pas à son premier chantier, il a eu tôt fait de positionner tous les parpaings du premier rang!SAM_7774 mini j 3

Préparer le mortier, graisser les rangs de parpaings, remplir les joints entre chaque bloc, avec les conseils de Lionnel, on apprend les bons gestes. Le mur monte !

SAM_7778 mini j 3

  • Jour 4 :  Lionel, Benoît, Nicolas, Jérôme, Chantal.

Dés le matin, la bétonnière se met à tourner, chacun à son poste, le mur monte, on échafaude car il faut monter 7 rangs.

SAM_7780 mini j 3

Quand les murs sont terminés, on se remet au ferraillage pour faire un chaînage au dessus du mur.

SAM_7799 mini j 4

  • Jour 5 :  Lionel, Benoît, Nicolas.

Une fois le ferraillage terminé,

SAM_7814 mini

SAM_7813 mini

on fixe des planches de coffrage, pour pouvoir couler le béton.

SAM_7817 mini

SAM_7818 mini

La matinée ne sera pas suffisante pour terminer.

SAM_7819 mini

SAM_7820 mini

Après la pause déjeuner et la sieste, on reprend le dernier round.

Et voilà la travail!

SAM_7829 mini

Print this entry

Une réflexion au sujet de « L’extension: la maçonnerie »

  1. Ping : Les murs du cellier | De Champommier à Lachaud

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *