Préparation du bois pour le plancher de l’extension.

Pendant que la maçonnerie sèche tranquillement, nous préparons le bois pour la suite.SAM_7846mini

Par dessus le mur en parpaing nous allons construire une structure en bois sur poteaux.SAM_7876mini

SAM_7834mini

 

A partir du plan d’assemblage fait par Benoît et confirmé par Albéric, chaque pièce de bois va passer à la dégauchisseuse, puis à la raboteuse, puis…

 

SAM_7847mini

 

 

Avant d’attaquer, on regarde les plans avec Agnès et Jean-Pierre.

SAM_7848mini

Parce qu’un schéma vaut mieux qu’un long discours.

Rémi et Albéric font le traçage des assemblages, ici une mortaise, là un épaulement…  chaque élément a eu son petit nom, de 1 à 25!

Pendant ce temps la maçonnerie sèche!

SAM_7933mini

Une petite pause.

 

 

Pour les grosses pièces il faut être au moins 3 pour les passer sur les machines.

SAM_8021mini

Benoît prépare les servantes.

SAM_8027mini

Lucas et Pierre attendent les instructions.

SAM_8028mini

Dégauchissage 1ère face.

SAM_8036mini

Rabotage des 2 autres faces.

SAM_8047mini

Et goûter !

La taille des mortaises a été réalisée incognito, je n’ai pas de photos.

A chaque mortaise, il faut faire un embrèvement, pour permettre que la contre fiche qui lie le poteau et la solive, soit bien en place. Les embrèvements se font à la défonceuse, avec un gabarit

SAM_8035mini

La défonceuse !

SAM_8057mini

Le gabarit.

SAM_8072 mini

Voilà, un embrèvement de fait !

Lucas est venu apporter un coup de main pour faire les épaulements, et transporter les pièces de bois d’une machine à l’autre.

SAM_8055mini

Sciage du haut des poteaux.

SAM_8061mini

Poteaux avec épaulement.

SAM_8068mini

Solives et porte-solives.

SAM_8073mini

Poteaux.

SAM_8056mini

 

Quand les poteaux et les solives sont prêts, il reste encore à faire les contre-fiches, dégauchissage, rabotage, coupe de longueur, découpe des tenons, chanfrein sur tous les angles, au bout de toutes ces étapes, les pièces de bois sont prêtes.

 

Pendant ce temps la maçonnerie sèche!

Ne ratez pas la suite !

Print this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *