Remblaiement fondations

Le long des murs en parpaings, il faut remettre de la terre, jusqu’au niveau du goudron.

on procède par une succession de couches,

toutes brassées à la pelle!

On démarre par une couche de pierre,

P1000316

P1000315

Patrick, Stéphane et Rémi sont venus nous donner un bon coup de main.

P1000323

P1000325

P1000331

P1000333

P1000328

P1000311

P1000302

une grosse matinée à cinq sera nécessaire pour en venir à bout.

P1000337

(nous avons bien entamé le tas de pierre issue du décaissage de l’ancienne étable)

P1000335

puis une couche de gros graviers, pour que le « non-tissé » qui suit ne se trou pas,

P1000463

P1000448

P1000449

Le non-tissé et là,  pour éviter que la terre « coule »  entre les pierres.

P1000460

Puis une première couche de terre, à la brouette

P1000465

Là dessus on dispose le fil de terre

P1000506

P1000509

et deuxième couche de terre, pour que le fil de terre soit bien au contact de la terre, comme son nom l’indique!

 

P1000568

Côté sud-est, on monte un mur en pierre sèche pour retenir la terre.

P1000348

 

Et on continue de remplir de terre, en prenant sur le monticules fait par le terrassier.

P1000567

La suite de ce travail, se continuera plus tard, surement avec le terrassier.

 

Print this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *