le solivage de l’étage de l’extension

Les solives qui constituent le plafond reposent sur le mur  ossature bois sud-est et sur une poutre.

P1000816

Cette poutre est la pièce maitresse  qui va supporter l’étage de l’extension, est qui va être visible dans notre pièce à vivre, alors on la bichonne, on la prépare, on se demande si elle n’est pas trop haute, et pour « couper » cette hauteur, on décide de tracer un arc de cercle, P1000829

et de désépaissir un peu la poutre.

Question subsidiaire, qu’elle est la longueur du rayon de l’arc de cercle tracé sur la poutre?

Travail de finition et de précision.

P1000819

Avant de la mettre en place, Benoît fait un montage à blanc avec le poteau.

P1000931

Puis c’est la mise en place!

P1000936

P1000940

P1000942

P1000947

On positionne les contres-fiches et le poteau

P1000949

Sous le soleil d’Octobre, on aime bien le résultat.

P1000944

P1000946

Laurent et Benoît peuvent être fiers!

 

Les solives sont au nombre de 10; il faut les calibrer mais comme elles font 7m50 de long, elles ne passent pas dans la raboteuse.

P1000839

Avec le rabot portatif:

P1000869

une fois d’un côté,

P1000843

une fois de l’autre,

P1000847

un coup de cordex pour que ce soit droit,

P1000842

Benoît fait des copeaux, des petits des gros…

P1000820

et calibre toutes les solives.

P1000840

Puis, Laurent  s’occupe des extrémités, coupe de longueur d’un côté,

 

P1000823

P1000855

et découpe un peu plus stylée pour l’autre côté,

P1000845

muni de la défonceuse et d’un gabarit.

P1000856

P1000853

et un dernier petit coup de défonceuse pour casser les angles.

Voila les solives prêtes à être posées.

P1010001

Il n’y a plus qu’à les monter d’un étage, à lire dans un prochain article.

 

Print this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *